news

5 bonnes raisons de mettre en avant notre partenaire de recouvrement indien

Nous n’avons pas besoin de vous présenter Rising Elephant rédigé par le célèbre Ashutosh Sheshabalaya (également fondateur de la société internationale IndiaAdvisory localisé dans notre province du Hainaut), nous décrivant parfaitement ce pays, ni la description pertinente que le professeur Salvatore Babones en a faite pour Forbes comme étant « une étude de contraste« . Faut-il ajouter quelque chose de nouveau à la liste stéréotypée préexistante qui surgit automatiquement dans nos têtes à l’évocation du mot « Inde » aux côtés des mots tels que couleurs, odeurs et pratiques religieuses ?

N’avez-vous pas déjà pensé à des opportunités commerciales intéressantes dans ce gigantesque pays ? Non ? Peut-être devriez-vous commencer… Est-ce la menace des factures impayées qui vous a fait manquer (ou pourrait vous faire manquer) le train en marche ? Ou, au contraire, peut-être faites-vous déjà affaires dans la région, mais aimeriez-vous sentir davantage en sécurité en présence d’un partenaire fiable et expérimenté dans le domaine du recouvrement de créances sur place ?

L’Inde est un pays aux possibilités commerciales immenses (également en occident). à ce propos, notre partenaire local, MNS Credit Management Group, peut offrir son soutien aux sociétés belges avides d’en savoir plus.

Énumérerons brièvement les développements indiens les plus importants ainsi que leur impact économique 

1. L’Inde sera bientôt le pays le plus peuplé du monde

 L’Inde sera bientôt (si ce n’est déjà fait) le pays le plus peuplé, après la Chine. Mais contrairement à la Chine et à de nombreux pays occidentaux, l’Inde ne souffre pas encore du vieillissement de sa population et la population active et jeune croît plus vite que l’ensemble de la population totale. La nouvelle génération reçoit également une formation de plus en plus poussée. L’augmentation des revenus se traduira par une classe moyenne élargie et un pouvoir d’achat plus élevé. L’Inde pourrait donc être un marché potentiel (plus important) pour votre produit ou service.

 

2. Un pays aux visages multiples

Cependant, nous devrions utiliser le terme  » classe moyenne  » avec une certaine prudence.  Rob Rühl, économiste chez ING et auteur du rapport The India Challenge, prévoit que d’ici 2020, seuls 50 millions d’Indiens gagneront 10 000 $ ou plus. De plus, il y a d’énormes différences au niveau des régions. Babones écrit même qu’on ne pourra parler d’une classe moyenne en Inde que lorsque tous les États du pays pourront profiter de l’incredible India Economy de manière égale. L’actuel Premier ministre indien, Narendra Modi, a déjà promis d’y travailler en détail à ce qui a été son slogan électoral, à savoir Sabka Saath, Sabka Vikas (Ensemble avec tout le monde, des progrès pour tous). Il veut ainsi, par exemple, apporter l’électricité à tous les Indiens en investissant massivement dans l’énergie solaire. À ce jour, des dizaines de millions d’habitants doivent encore vivre sans électricité.

 

  • Avec plus de 1,3 milliard d’habitants et presque autant de rituels, de religions, de différences culturelles, économiques et – comme nous l’avons mentionné plus haut – régionales, on peut imaginer que la diversité est largement répandue dans ce vaste pays. En tant qu’étranger, il est extrêmement difficile d’adopter la bonne approche lorsqu’il s’agit de questions sensibles telles que la réclamation de factures impayées. Il est donc utile d’avoir un partenaire professionnel local, tel que notre partenaire MNS Credit Management Group. Ce partenaire de recouvrement, basé à Delhi, a débuté ses activités en 1999 et emploie plus de 100 personnes qui, en coopération étroite avec TCM Belgium, peuvent s’occuper d’un suivi personnalisé de vos créances.

 

3. L’Inde, une grande source de main d’œuvre

En outre, l’augmentation de la population jeune aspirant au progrès crée également une plus grande source de main-d’œuvre. Selon M. Rühl, lorsque vous envisagez de cibler votre produit sur cette classe moyenne indienne, cela peut entraîner une augmentation immédiate des ventes potentielles mais à condition que la production ait également lieu en Inde. Vu que votre produit doit être adapté au marché indien, il est donc plus pratique de le produire sur place. Inversement, les coûts de main-d’œuvre en Inde sont faibles et l’optimisation de la production est la tendance depuis les années 1990. Le pays est un tremplin idéal pour exploiter les possibilités d’importation et d’exportation à destination et en provenance de l’Inde. Les chances d’atteindre le seuil de rentabilité en Inde en quelques années sont très élevées, selon M. Rühl, mais seulement lorsque les entreprises s’adaptent aux coutumes locales.

 

4. L’Inde innove

De nombreuses entreprises indiennes (par exemple Tata Group, Mittal Steel, devenu aujourd’hui ArcelorMittal) ont à leur tour trouvé leur chemin vers les marchés occidentaux et apportent, grâce à des innovations informatiques ainsi qu’à des compétences de gestion hautement qualifiées (souvent présent dans des postes de direction occidentaux) une grande valeur ajoutée intellectuelle. Inversement (selon Sheshabalaya dans Trends) « les meilleures entreprises privées indiennes ont parfaitement compris que nous sommes en train de passer d’une économie mondiale basée sur des produits destinés aux consommateurs occidentaux à un modèle de production de masse où le prix est primordial tout en apportant énormément d’innovation« . Des produits bon marché mais innovants, avec de petites marges mais en gros volumes.

 

  • Parmi ses centaines de clients, MNS Credit Management Group compte des institutions financières et des banques de premier plan, des assureurs-crédit, des conglomérats internationaux de différents secteurs, des maisons d’édition, des entreprises de logistique et de transport maritime, des exportateurs, des importateurs, des sociétés informatiques et de communication, des entreprises qui produisent des Fast Moving Consumer Goods (FMCG), etc. Ils ont donc sans aucun doute de la place pour prendre votre entreprise sous leur aile et vous fournir un service spécialisé adapté à la culture locale.

 

5. Moins d’obstacles politiques que d’autres grandes nations asiatiques

L’entreprenariat en Inde présente moins d’obstacles politiques que les autres tigres asiatiques émergents. Après tout, l’Inde est une démocratie, la plus grande dans le monde d’ailleurs, avec une forte connexion américaine et un système juridique développé. Par exemple, il y a eu récemment beaucoup d’agitation au niveau mondial au sujet des récents progrès réalisés au niveau de leur Code de l’insolvabilité et de la faillite ayant subi une refonte faite avec l’aide du NCLT (National Company Law Tribunal), notamment en ce qui concerne les prêts aux entreprises non remboursés. Selon The Economic Times, cette réforme a contribué à la remontée de l’Inde dans le rapport de la Banque Mondiale sur « The ease of doing business» (gagnant ainsi 23 places et se trouvant maintenant à la 77e position).

 

  • Malgré un environnement commercial relativement sûr, il est important de ne pas se perdre dans le paysage juridique et administratif de la voie amiable et judiciaire. Par exemple, il est important de savoir qu’une créance est prescrite après 3 ans et que les paiements en espèces ou par chèque ne peuvent pas être encaissés par un avocat ou une agence pour un compte étranger. Il n’existe pas de système de Trust Account en Inde. Le paiement est effectué directement sur le compte bancaire de l’exportateur. Outre le NCLT, il existe bien sûr plusieurs autres tribunaux devant lesquels notre partenaire peut vous guider.

 

  • A savoir également : en fonction de l’existence ou non d’un traité mutuel entre les pays concernés, un décret/jugement d’un tribunal étranger peut être exécuté. Afin de faciliter les choses (tant à l’amiable que sur le plan judiciaire), il est important de disposer des documents suivants : un bon de commande, des copies des factures impayées, des documents de transport, d’éventuels documents reconnaissant la dette, une correspondance (e-mail, courriers,…) pertinente entre débiteur et créancier.

 

  • Quelques derniers conseils de notre partenaire local pour faciliter le commerce : envisagez d’utiliser les rapports de solvabilité et les recommandations de tiers avant de conclure une transaction et faites inspecter vos marchandises à l’avance par un organisme d’inspection indépendant si nécessaire.

 

La liste ci-dessus contribue à faire de l’Inde l’économie qui connaît la croissance économique la plus rapide au monde. Bientôt, elle deviendra la cinquième économie mondiale et les économistes prédisent même que l’Inde dépassera l’Allemagne dans les prochaines années, se classant quatrième derrière les États-Unis, la Chine et le Japon.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez en savoir plus sur notre partenaire de recouvrement en Inde, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 016 74 52 00 ou par e-mail à info@tcm.be. N’oubliez également pas de jeter un coup d’œil à notre PointDrive.

5 bonnes raisons de mettre en avant notre partenaire de recouvrement indien

Nous n’avons pas besoin de vous présenter Rising Elephant rédigé par le célèbre Ashutosh Sheshabalaya (également fondateur de la société internationale IndiaAdvisory localisé dans notre province du Hainaut), nous décrivant parfaitement ce pays, ni la description pertinente que le professeur Salvatore Babones en a faite pour Forbes comme étant « une étude de contraste« . Faut-il ajouter quelque chose de nouveau à la liste stéréotypée préexistante qui surgit automatiquement dans nos têtes à l’évocation du mot « Inde » aux côtés des mots tels que couleurs, odeurs et pratiques religieuses ? N’avez-vous pas déjà pensé à des opportunités commerciales intéressantes dans ce gigantesque pays ? Non ? Peut-être devriez-vous commencer… Est-ce la menace des factures impayées qui vous a fait manquer (ou pourrait vous faire manquer) le train en marche ? Ou, au contraire, peut-être faites-vous déjà affaires dans la région, mais aimeriez-vous sentir davantage en sécurité en présence d’un partenaire fiable et expérimenté dans le domaine du recouvrement de créances sur place ? L’Inde est un pays aux possibilités commerciales immenses (également en occident). à ce propos, notre partenaire local, MNS Credit Management Group, peut offrir son soutien aux sociétés belges avides d’en savoir plus. Énumérerons brièvement les développements indiens les plus importants ainsi que leur impact économique 

1. L’Inde sera bientôt le pays le plus peuplé du monde

 L’Inde sera bientôt (si ce n’est déjà fait) le pays le plus peuplé, après la Chine. Mais contrairement à la Chine et à de nombreux pays occidentaux, l’Inde ne souffre pas encore du vieillissement de sa population et la population active et jeune croît plus vite que l’ensemble de la population totale. La nouvelle génération reçoit également une formation de plus en plus poussée. L’augmentation des revenus se traduira par une classe moyenne élargie et un pouvoir d’achat plus élevé. L’Inde pourrait donc être un marché potentiel (plus important) pour votre produit ou service.

2. Un pays aux visages multiples

Cependant, nous devrions utiliser le terme  » classe moyenne  » avec une certaine prudence.  Rob Rühl, économiste chez ING et auteur du rapport The India Challenge, prévoit que d’ici 2020, seuls 50 millions d’Indiens gagneront 10 000 $ ou plus. De plus, il y a d’énormes différences au niveau des régions. Babones écrit même qu’on ne pourra parler d’une classe moyenne en Inde que lorsque tous les États du pays pourront profiter de l’incredible India Economy de manière égale. L’actuel Premier ministre indien, Narendra Modi, a déjà promis d’y travailler en détail à ce qui a été son slogan électoral, à savoir Sabka Saath, Sabka Vikas (Ensemble avec tout le monde, des progrès pour tous). Il veut ainsi, par exemple, apporter l’électricité à tous les Indiens en investissant massivement dans l’énergie solaire. À ce jour, des dizaines de millions d’habitants doivent encore vivre sans électricité.

  • Avec plus de 1,3 milliard d’habitants et presque autant de rituels, de religions, de différences culturelles, économiques et – comme nous l’avons mentionné plus haut – régionales, on peut imaginer que la diversité est largement répandue dans ce vaste pays. En tant qu’étranger, il est extrêmement difficile d’adopter la bonne approche lorsqu’il s’agit de questions sensibles telles que la réclamation de factures impayées. Il est donc utile d’avoir un partenaire professionnel local, tel que notre partenaire MNS Credit Management Group. Ce partenaire de recouvrement, basé à Delhi, a débuté ses activités en 1999 et emploie plus de 100 personnes qui, en coopération étroite avec TCM Belgium, peuvent s’occuper d’un suivi personnalisé de vos créances.

 

3. L’Inde, une grande source de main d’œuvre

En outre, l’augmentation de la population jeune aspirant au progrès crée également une plus grande source de main-d’œuvre. Selon M. Rühl, lorsque vous envisagez de cibler votre produit sur cette classe moyenne indienne, cela peut entraîner une augmentation immédiate des ventes potentielles mais à condition que la production ait également lieu en Inde. Vu que votre produit doit être adapté au marché indien, il est donc plus pratique de le produire sur place. Inversement, les coûts de main-d’œuvre en Inde sont faibles et l’optimisation de la production est la tendance depuis les années 1990. Le pays est un tremplin idéal pour exploiter les possibilités d’importation et d’exportation à destination et en provenance de l’Inde. Les chances d’atteindre le seuil de rentabilité en Inde en quelques années sont très élevées, selon M. Rühl, mais seulement lorsque les entreprises s’adaptent aux coutumes locales.

4. L’Inde innove

De nombreuses entreprises indiennes (par exemple Tata Group, Mittal Steel, devenu aujourd’hui ArcelorMittal) ont à leur tour trouvé leur chemin vers les marchés occidentaux et apportent, grâce à des innovations informatiques ainsi qu’à des compétences de gestion hautement qualifiées (souvent présent dans des postes de direction occidentaux) une grande valeur ajoutée intellectuelle. Inversement (selon Sheshabalaya dans Trends) « les meilleures entreprises privées indiennes ont parfaitement compris que nous sommes en train de passer d’une économie mondiale basée sur des produits destinés aux consommateurs occidentaux à un modèle de production de masse où le prix est primordial tout en apportant énormément d’innovation« . Des produits bon marché mais innovants, avec de petites marges mais en gros volumes.

  • Parmi ses centaines de clients, MNS Credit Management Group compte des institutions financières et des banques de premier plan, des assureurs-crédit, des conglomérats internationaux de différents secteurs, des maisons d’édition, des entreprises de logistique et de transport maritime, des exportateurs, des importateurs, des sociétés informatiques et de communication, des entreprises qui produisent des Fast Moving Consumer Goods (FMCG), etc. Ils ont donc sans aucun doute de la place pour prendre votre entreprise sous leur aile et vous fournir un service spécialisé adapté à la culture locale.

 

5. Moins d’obstacles politiques que d’autres grandes nations asiatiques

L’entreprenariat en Inde présente moins d’obstacles politiques que les autres tigres asiatiques émergents. Après tout, l’Inde est une démocratie, la plus grande dans le monde d’ailleurs, avec une forte connexion américaine et un système juridique développé. Par exemple, il y a eu récemment beaucoup d’agitation au niveau mondial au sujet des récents progrès réalisés au niveau de leur Code de l’insolvabilité et de la faillite ayant subi une refonte faite avec l’aide du NCLT (National Company Law Tribunal), notamment en ce qui concerne les prêts aux entreprises non remboursés. Selon The Economic Times, cette réforme a contribué à la remontée de l’Inde dans le rapport de la Banque Mondiale sur « The ease of doing business» (gagnant ainsi 23 places et se trouvant maintenant à la 77e position).

  • Malgré un environnement commercial relativement sûr, il est important de ne pas se perdre dans le paysage juridique et administratif de la voie amiable et judiciaire. Par exemple, il est important de savoir qu’une créance est prescrite après 3 ans et que les paiements en espèces ou par chèque ne peuvent pas être encaissés par un avocat ou une agence pour un compte étranger. Il n’existe pas de système de Trust Account en Inde. Le paiement est effectué directement sur le compte bancaire de l’exportateur. Outre le NCLT, il existe bien sûr plusieurs autres tribunaux devant lesquels notre partenaire peut vous guider.

 

  • A savoir également : en fonction de l’existence ou non d’un traité mutuel entre les pays concernés, un décret/jugement d’un tribunal étranger peut être exécuté. Afin de faciliter les choses (tant à l’amiable que sur le plan judiciaire), il est important de disposer des documents suivants : un bon de commande, des copies des factures impayées, des documents de transport, d’éventuels documents reconnaissant la dette, une correspondance (e-mail, courriers,…) pertinente entre débiteur et créancier.

 

  • Quelques derniers conseils de notre partenaire local pour faciliter le commerce : envisagez d’utiliser les rapports de solvabilité et les recommandations de tiers avant de conclure une transaction et faites inspecter vos marchandises à l’avance par un organisme d’inspection indépendant si nécessaire.

La liste ci-dessus contribue à faire de l’Inde l’économie qui connaît la croissance économique la plus rapide au monde. Bientôt, elle deviendra la cinquième économie mondiale et les économistes prédisent même que l’Inde dépassera l’Allemagne dans les prochaines années, se classant quatrième derrière les États-Unis, la Chine et le Japon. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez en savoir plus sur notre partenaire de recouvrement en Inde, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 016 74 52 00 ou par e-mail à info@tcm.be. N’oubliez également pas de jeter un coup d’œil à notre PointDrive.

news