News

Comment vérifier la solvabilité d’une entreprise ?

Lorsque vous entamez une collaboration avec un nouveau client ou un nouveau fournisseur, vous devez idéalement vous assurer qu’il saura respecter ses futurs engagements financiers. Afin de savoir s’il sera en mesure de vous payer rubis sur l’ongle, il faudra alors vérifier l’état de sa santé financière et de sa solvabilité. Découvrez ci-dessous, différents moyens qui vous permettront d’obtenir un aperçu de la situation de vos futurs partenaires.

L’entreprise de votre client est-elle solvable ?

Tout d’abord, qu’est-ce que la solvabilité d’une entreprise ? C’est sa capacité présumée à payer ses dettes.  La liquidité d’une entreprise est sa capacité à payer ses dettes courantes immédiatement.  Une entreprise peut par exemple avoir une dette de 100 et des avoirs de 200. Mais dans le même temps, elle peut n’avoir que 50 en banque (et 150 en créances dues par ses clients, par exemple).  Elle est donc « solvable » mais n’a pas la liquidité pour payer immédiatement sa dette de 100.

La liquidité et la solvabilité se mesurent par des ratios.  Un ratio courant est par exemple Fonds Propres / Fonds de tiers.  Plus il y a de Fonds Propres pour couvrir les Fonds de tiers, plus l’entreprise est solvable.

La solvabilité peut se résumer en quelques mots : elle désigne le rapport entre les fonds propres et les dettes de l’entreprise. Le calcul est simple. Plus la part de fonds propres est importante, plus l’entreprise en question est solvable.

(N’hésitez à consulter notre glossaire concernant le rapport de solvabilité.)

 

En savoir plus sur une entreprise ou un client en quelques clics

Si vous êtes sur le point de signer un contrat important avec un nouveau client, il sera intéressant d’effectuer quelques recherches pour notamment vérifier la solvabilité de son entreprise. À l’aide des bons outils et en quelques clics, vous récolterez déjà de précieuses informations sur votre client.

 

  • Consulter le registre de la Banque-Carrefour des entreprises

Le registre de la Banque-Carrefour des entreprises regroupe des informations de manière très claire. La consultation est gratuite ! En y inscrivant le nom ou le numéro de l’entreprise, vous pourrez accéder à la dénomination complète de la société, son adresse officielle, le numéro de TVA, le numéro d’entreprise, l’objet officiel de son activité, ses administrateurs, ainsi que des liens vers les publications au Moniteur Belge, à la Centrale des Bilans de la Banque Nationale et au Répertoire des Employeurs.

 

  • Consulter les comptes annuels sur le site de la Banque nationale de Belgique

Vous pouvez aussi consulter les bilans sur le site de la Centrale des Bilans de la Banque nationale de Belgique (https://cri.nbb.be/bc9/) et en introduisant tout simplement le numéro ou le nom de l’entreprise recherchée, vous pourrez consulter les comptes annuels de cette dernière, et ce, gratuitement. Notez que les sociétés sont tenues de publier annuellement leurs comptes. Les entreprises individuelles ne sont pas soumises à cette obligation.

 

  • Le Moniteur Belge

Toute modification aux statuts, adresse officielle ou administrateurs doit être publiée au Moniteur Belge. Celui-ci offre une consultation en ligne (http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_tsv/tsv.pl) qui permet de visualiser ces publications.

 

Obtenir davantage d’informations

Les premières recherches effectuées en ligne peuvent déjà donner un aperçu intéressant de la santé financière de votre client. Cependant, si le doute persiste et qu’il vous parait utile d’obtenir des informations supplémentaires, d’autres sources existent.

  • Il existe des entreprises spécialisées dans les informations commerciales. Celles-ci regroupent les informations de la Centrale des bilans, du Moniteur Belge et de quelques autres sources et y ajoutent une analyse et un comparatif sectoriel de ratios. Le tout est présenté de manière structurée.

 

  • Une fois les chiffres et les autres données en mains, une visite à votre client permettra de raffiner votre analyse. Finalement, une entreprise est un ensemble de personnes organisées pour produire et livrer des biens et services. Ce sont ces femmes et ces hommes qui font la différence et l’environnement dans lequel ils travaillent.

 

Conclusion

Vous l’aurez constaté, de nombreux moyens relativement simples et concrets sont à votre disposition pour en savoir plus sur la solvabilité d’un client potentiel. Ne négligez pas cette étape avant de conclure un nouveau marché avec un nouveau partenaire. Et puis ne dit-on pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir ?

Comment vérifier la solvabilité d’une entreprise ?

Lorsque vous entamez une collaboration avec un nouveau client ou un nouveau fournisseur, vous devez idéalement vous assurer qu’il saura respecter ses futurs engagements financiers. Afin de savoir s’il sera en mesure de vous payer rubis sur l’ongle, il faudra alors vérifier l’état de sa santé financière et de sa solvabilité. Découvrez ci-dessous, différents moyens qui vous permettront d’obtenir un aperçu de la situation de vos futurs partenaires.

L’entreprise de votre client est-elle solvable ?

Tout d’abord, qu’est-ce que la solvabilité d’une entreprise ? C’est sa capacité présumée à payer ses dettes.  La liquidité d’une entreprise est sa capacité à payer ses dettes courantes immédiatement.  Une entreprise peut par exemple avoir une dette de 100 et des avoirs de 200. Mais dans le même temps, elle peut n’avoir que 50 en banque (et 150 en créances dues par ses clients, par exemple).  Elle est donc « solvable » mais n’a pas la liquidité pour payer immédiatement sa dette de 100.

La liquidité et la solvabilité se mesurent par des ratios.  Un ratio courant est par exemple Fonds Propres / Fonds de tiers.  Plus il y a de Fonds Propres pour couvrir les Fonds de tiers, plus l’entreprise est solvable.

La solvabilité peut se résumer en quelques mots : elle désigne le rapport entre les fonds propres et les dettes de l’entreprise. Le calcul est simple. Plus la part de fonds propres est importante, plus l’entreprise en question est solvable.

(N’hésitez à consulter notre glossaire concernant le rapport de solvabilité.)

 

En savoir plus sur une entreprise ou un client en quelques clics

Si vous êtes sur le point de signer un contrat important avec un nouveau client, il sera intéressant d’effectuer quelques recherches pour notamment vérifier la solvabilité de son entreprise. À l’aide des bons outils et en quelques clics, vous récolterez déjà de précieuses informations sur votre client.

 

  • Consulter le registre de la Banque-Carrefour des entreprises

Le registre de la Banque-Carrefour des entreprises regroupe des informations de manière très claire. La consultation est gratuite ! En y inscrivant le nom ou le numéro de l’entreprise, vous pourrez accéder à la dénomination complète de la société, son adresse officielle, le numéro de TVA, le numéro d’entreprise, l’objet officiel de son activité, ses administrateurs, ainsi que des liens vers les publications au Moniteur Belge, à la Centrale des Bilans de la Banque Nationale et au Répertoire des Employeurs.

 

  • Consulter les comptes annuels sur le site de la Banque nationale de Belgique

Vous pouvez aussi consulter les bilans sur le site de la Centrale des Bilans de la Banque nationale de Belgique (https://cri.nbb.be/bc9/) et en introduisant tout simplement le numéro ou le nom de l’entreprise recherchée, vous pourrez consulter les comptes annuels de cette dernière, et ce, gratuitement. Notez que les sociétés sont tenues de publier annuellement leurs comptes. Les entreprises individuelles ne sont pas soumises à cette obligation.

 

  • Le Moniteur Belge

Toute modification aux statuts, adresse officielle ou administrateurs doit être publiée au Moniteur Belge. Celui-ci offre une consultation en ligne (http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_tsv/tsv.pl) qui permet de visualiser ces publications.

 

Obtenir davantage d’informations

Les premières recherches effectuées en ligne peuvent déjà donner un aperçu intéressant de la santé financière de votre client. Cependant, si le doute persiste et qu’il vous parait utile d’obtenir des informations supplémentaires, d’autres sources existent.

  • Il existe des entreprises spécialisées dans les informations commerciales. Celles-ci regroupent les informations de la Centrale des bilans, du Moniteur Belge et de quelques autres sources et y ajoutent une analyse et un comparatif sectoriel de ratios. Le tout est présenté de manière structurée.

 

  • Une fois les chiffres et les autres données en mains, une visite à votre client permettra de raffiner votre analyse. Finalement, une entreprise est un ensemble de personnes organisées pour produire et livrer des biens et services. Ce sont ces femmes et ces hommes qui font la différence et l’environnement dans lequel ils travaillent.

 

Conclusion

Vous l’aurez constaté, de nombreux moyens relativement simples et concrets sont à votre disposition pour en savoir plus sur la solvabilité d’un client potentiel. Ne négligez pas cette étape avant de conclure un nouveau marché avec un nouveau partenaire. Et puis ne dit-on pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir ?

News