news

Quel montant minimum pour recouvrer vos créances ?

Cette interrogation pourrait être formulée de la manière suivante : Quelle somme minimum mérite-t-elle des efforts pour être recouvrée ? Voilà une question régulièrement posée à une société de recouvrement telle que TCM Belgium.

Est-ce réellement intéressant pour un opérateur téléphonique de recouvrer une créance de 20 ou 45€ ? Une clinique a-t-elle intérêt à faire appel à une agence de recouvrement de créances pour récupérer un impayé de 400€ ?

Le choix du créancier

Si les factures de moins de 100 Euros sont l’exception pour votre entreprise, l’un ou l’autre impayé dans ces petites factures ne vous met pas en danger. Il est évidemment utile de tenter d’en obtenir le paiement mais ce n’est pas stratégique.

Si par contre les petites factures forment une masse critique de votre chiffre d’affaires, il est essentiel de trouver une solution.  C’est notamment le cas des entreprises d’eau, gaz, électricité, téléphonie et encore de très nombreux autres vendeurs de biens et services.

C’est d’autant plus important de recouvrer sérieusement ces petites créances que les clients se parlent. Si j’apprends que mon voisin ne paie pas ses factures de la société X, dont je suis également client, et que de plus, il n’est pas inquiété, j’aurai l’impression d’être un peu le dindon de la farce et je serai enclin à éviter aussi de payer mes dettes à ce créancier X. C’est l’effet domino des débiteurs.

Les petites créances sont-elles plus faciles/difficiles à recouvrer ?

 

TCM claims closedCertains débiteurs font le raisonnement qu’il est peu probable que le créancier mette beaucoup d’efforts dans la récupération de 20 ou même 80 Euros.  En effet, le coût de recouvrement pourrait dépasser le montant de la créance.  Cela rend paradoxalement le recouvrement des petites créances plus ardu que le recouvrement de 1000 à 5000€.

Normalement, plus le montant de la dette est petit, plus nous devrions recouvrer.  La statistique ci-dessous montre que, chez TCM (qui fait des efforts sur toutes les créances, même petites), la meilleure tranche est celle de 50 à 150€ alors que celle de 10 à 50€ devrait théoriquement être bien plus facile à recouvrer.

 

Le cout du recouvrement d’une petite créance

« No cure, no pay ». Ce principe de paiement s’avère être déjà une partie de la réponse. En effet, peu importe le montant de la facture impayée, le créancier ne paye le service de la société de recouvrement que lorsque cette dernière est parvenue à récupérer la somme qui lui est due.  Le créancier ne prend pas de risque.  Le recouvreur de créances n’a pas intérêt à engager des coûts disproportionnés.

Le coût de recouvrement est donc un pourcentage prélevé sur la somme récupérée. Ce pourcentage est évidemment fixé entre le créancier et le recouvreur avant de commencer les efforts de recouvrement. Il sera fixé en fonction des coûts estimés pour recouvrer et de la probabilité de recouvrement (basée sur les statistiques).  Ce pourcentage sera donc plus important sur les petits montants car recouvrer 50€ coûte presque autant que de recouvrer 500€.

Réduire le cout du recouvrement d’une petite créance

Avec des conditions générales de ventes adaptées, vous pouvez reporter une partie du coût de recouvrement sur la personne ou entreprise qui cause ce coût, notamment par une indemnité forfaitaire.

Vous l’aurez compris, toute créance peut faire l’objet d’une tentative de recouvrement. Le coût relatif du recouvrement d’une petite créance est plus élevé.  Mais cette réalité économique est à mettre en rapport avec une autre réalité économique : est-ce judicieux de ne pas tenter de recouvrer des montants parce que ce sont des petites sommes ? Contactez-nous pour une offre adaptée à vos besoins.