News

Quel est l’impact du Coronavirus dans l’activité de recouvrement international du TCM Group?

Le Coronavirus met le monde à l’épreuve

Le Coronavirus passant au stade pandémique, est devenu un problème mondial. Logiquement, cela affecte également nos partenaires internationaux qui travaillent dans le recouvrement et qui font partie du réseau de TCM Group. TCM Group a très bien compris que la mondialisation repose sur le travail en coopération. Le plus grand atout de notre réseau repose sur son expérience et son savoir-faire dans le recouvrement de factures impayées.

De la même manière, nous devons affronter le coronavirus. La situation en Italie nous a rapidement appris l’importance fondamentale de faire face à la maladie ensemble, au bon moment et au travers de mesures adéquates. Dans tous les cas, l’heure de vérité pour la mondialisation économique semble avoir sonné. La pandémie replongera-t-elle les pays dans le nationalisme ou les conduira-t-elle vers une plus grande coopération ?

Flatten the curve

Outre l’impact économique d’éventuelles nouvelles contaminations, les entreprises devraient également tenir compte de leur rôle sociétal. Nos collaborateurs étant en contact avec les personnes les plus vulnérables de notre société, TCM Belgium (et par extension le Groupe TCM) est très conscient de ce rôle. Nous nous distinguons également depuis de nombreuses années en nous conformant à un code d’éthique strict. Le respect, tant pour le créancier que pour le débiteur, joue un rôle crucial dans nos opérations.

« So even if you’re young and healthy, it’s your job to follow social distancing measures to avoid spreading it to others, and keep the epidemic in slow motion.” (Emily Landon)

En tant qu’entreprise, il nous semble donc logique de prendre notre responsabilité sociale, dans l’espoir de protéger au mieux chacun(e)s. Les mesures gouvernementales drastiques en vigueur ont des conséquences économiques majeures dans le monde entier, y compris dans notre propre pays. Mais c’est en limitant la propagation du virus ensemble que nous sauverons des vies. L’aplatissement de la courbe est un appel global. Il est indispensable de réduire la possible croissance du nombre de malades, afin que les établissements de soins de santé aient suffisamment de lits disponibles pour fournir à chacun les soins nécessaires.

flattening the curve

Que fait TCM Belgium et le TCM Group concrètement?

  • L’ensemble des partenaires de recouvrement de créances au sein du groupe TCM s’accordent déjà dans le même sens. Nous avons décidé à l’unanimité de ne pas organiser l’assemblée générale annuelle de TCM Group à Bruxelles (prévue du 11 au 16 mai 2020).
  • La journée des créanciers de TCM Belgium (le International Credit Management Day, le 13 mai 2020 à Bruxelles) est également annulée et déplacée au 12 mai 2021.
  • Tous les contrôleurs de crédit internes de TCM Belgium ont la possibilité de travailler à domicile grâce à la téléphonie Voice Over IP (et notre structure informatique Cloud).
  • Note activité de visites à domicile est suspendue.
  • Les employés chargés du recouvrement de créances de notre partenaire aux États-Unis ont reçu l’autorisation du gouvernement à travailler à domicile et ce dans la mesure du possible. Aux États-Unis, le recouvrement de créances ne peut être opéré que depuis un bureau (une adresse) agréé.
  • Les 6 000 employés de notre partenaire chinois s’organisent pour poursuivre leur travail tant bien que mal. L’ensemble du groupe TCM a tenté de les soutenir, en commençant par la collecte et l’envoi de 100 000 masques respiratoires en janvier.
  • Notre partenaire en Italie (pays le plus touché par la pandémie de coronavirus après la Chine) nous informe que toutes les activités judiciaires dans le pays seront suspendues jusqu’au 3 avril 2020. Toutes les activités de recouvrement de créances se poursuivront dans une mesure limitée.

 

Dans tous les cas, TCM Belgium restera disponible, pour toute question concernant cette situation. Vous pourrez toujours prendre contact avec nous par e-mail ou par téléphone.

 

Sources:

 

 

 

 

Quel est l’impact du Coronavirus dans l’activité de recouvrement international du TCM Group?

Le Coronavirus met le monde à l’épreuve

Le Coronavirus passant au stade pandémique, est devenu un problème mondial. Logiquement, cela affecte également nos partenaires internationaux qui travaillent dans le recouvrement et qui font partie du réseau de TCM Group. TCM Group a très bien compris que la mondialisation repose sur le travail en coopération. Le plus grand atout de notre réseau repose sur son expérience et son savoir-faire dans le recouvrement de factures impayées.

De la même manière, nous devons affronter le coronavirus. La situation en Italie nous a rapidement appris l’importance fondamentale de faire face à la maladie ensemble, au bon moment et au travers de mesures adéquates. Dans tous les cas, l’heure de vérité pour la mondialisation économique semble avoir sonné. La pandémie replongera-t-elle les pays dans le nationalisme ou les conduira-t-elle vers une plus grande coopération ?

Flatten the curve

Outre l’impact économique d’éventuelles nouvelles contaminations, les entreprises devraient également tenir compte de leur rôle sociétal. Nos collaborateurs étant en contact avec les personnes les plus vulnérables de notre société, TCM Belgium (et par extension le Groupe TCM) est très conscient de ce rôle. Nous nous distinguons également depuis de nombreuses années en nous conformant à un code d’éthique strict. Le respect, tant pour le créancier que pour le débiteur, joue un rôle crucial dans nos opérations.

« So even if you’re young and healthy, it’s your job to follow social distancing measures to avoid spreading it to others, and keep the epidemic in slow motion.” (Emily Landon)

En tant qu’entreprise, il nous semble donc logique de prendre notre responsabilité sociale, dans l’espoir de protéger au mieux chacun(e)s. Les mesures gouvernementales drastiques en vigueur ont des conséquences économiques majeures dans le monde entier, y compris dans notre propre pays. Mais c’est en limitant la propagation du virus ensemble que nous sauverons des vies. L’aplatissement de la courbe est un appel global. Il est indispensable de réduire la possible croissance du nombre de malades, afin que les établissements de soins de santé aient suffisamment de lits disponibles pour fournir à chacun les soins nécessaires.

flattening the curve

Que fait TCM Belgium et le TCM Group concrètement?

  • L’ensemble des partenaires de recouvrement de créances au sein du groupe TCM s’accordent déjà dans le même sens. Nous avons décidé à l’unanimité de ne pas organiser l’assemblée générale annuelle de TCM Group à Bruxelles (prévue du 11 au 16 mai 2020).
  • La journée des créanciers de TCM Belgium (le International Credit Management Day, le 13 mai 2020 à Bruxelles) est également annulée et déplacée au 12 mai 2021.
  • Tous les contrôleurs de crédit internes de TCM Belgium ont la possibilité de travailler à domicile grâce à la téléphonie Voice Over IP (et notre structure informatique Cloud).
  • Note activité de visites à domicile est suspendue.
  • Les employés chargés du recouvrement de créances de notre partenaire aux États-Unis ont reçu l’autorisation du gouvernement à travailler à domicile et ce dans la mesure du possible. Aux États-Unis, le recouvrement de créances ne peut être opéré que depuis un bureau (une adresse) agréé.
  • Les 6 000 employés de notre partenaire chinois s’organisent pour poursuivre leur travail tant bien que mal. L’ensemble du groupe TCM a tenté de les soutenir, en commençant par la collecte et l’envoi de 100 000 masques respiratoires en janvier.
  • Notre partenaire en Italie (pays le plus touché par la pandémie de coronavirus après la Chine) nous informe que toutes les activités judiciaires dans le pays seront suspendues jusqu’au 3 avril 2020. Toutes les activités de recouvrement de créances se poursuivront dans une mesure limitée.

 

Dans tous les cas, TCM Belgium restera disponible, pour toute question concernant cette situation. Vous pourrez toujours prendre contact avec nous par e-mail ou par téléphone.

 

Sources:

 

 

 

 

News