News

Le « shutdown » prononcé par l’autorité fédérale des États-Unis le place dans le rôle de débiteur

TCM US federal shutdown 2

Une partie de la population américaine aura été sur la paille pendant les fêtes de fin d’année. On est bien loin d’un « Merry Christmas » pour le personnel de l’État fédéral, qui n’a toujours pas perçu son salaire depuis plusieurs semaines maintenant. Les discussions entre Donald Trump et les démocrates ont malheureusement débouché sur un shutdown, une paralysie temporaire des activités gouvernementales car Trump a besoin de l’accord des démocrates pour injecter 5 milliards de dollars dans son fameux mur à la frontière mexicaine.

Nous n’avons pas l’intention d’analyser la stratégie du président Trump – les tiraillements politiques ne relèvent pas de notre domaine d’expertise – mais la problématique ainsi infligée par les politiciens au personnel non rémunéré nous apparemment de manière plus qu’évidente. L’intrépide journaliste américaine, Kelly O’Donnell, s’est posé la question de savoir si Trump était capable de faire preuve d’empathie envers la situation de plus de 800 000 Américains trouvant ainsi exposés à des problèmes financiers.

Les difficultés pour parvenir à joindre les deux bouts ne sont pas rares ; il s’agit plutôt d’un phénomène global, souvent provoqué par un déferlement de circonstances imprévues. En Belgique également, on dénombre beaucoup de personnes qui, pour des raisons très diverses, se retrouvent confrontées à des problèmes de paiement. L’idée tenace selon laquelle on est débiteur par « choix » ou par « faute » devrait rapidement être éradiquée. Encore récemment, nous avons pu lire dans notre actualité belge que la ministre Crevits a décidé de ne pas rémunérer les stages des étudiants en soins infirmiers durant leur dernière année d’études, bien que cela leur avait été annoncé au début de leur formation. Un « petit » événement de ce genre, une décision inattendue, une séparation, un décès, un licenciement, mais aussi l’influence de mouvements internationaux, le changement climatique, la mondialisation… peuvent rendre certaines personnes extrêmement vulnérables d’un point de vue financier.

Les dettes créent de la frustration, aussi bien pour le créancier que pour le débiteur, et c’est également la raison pour laquelle le travail d’une agence de recouvrement constitue un véritable défi. Gérer les frustrations, veiller à ce que le débiteur comme le créancier se sentent respectés et entendus, faire preuve d’empathie face aux différentes situations, convaincre le débiteur que nous sommes prêts à établir avec lui une procédure amiable et à la mener à terme, etc.

Chez TCM, nous osons affirmer que nous sommes bel et bien des experts lorsqu’il s’agit de régler des problèmes d’impayés et de former des travailleurs empathiques qui partagent les valeurs de notre entreprise.

Remarque : les personnes qui ne parviennent pas à obtenir le remboursement de leurs factures impayées aux États-Unis peuvent également faire appel à TCM. Grâce à notre réseau international de partenaires de recouvrement, nous pouvons garantir un suivi approprié des débiteurs.

Le « shutdown » prononcé par l’autorité fédérale des États-Unis le place dans le rôle de débiteur

TCM US federal shutdown 2

Une partie de la population américaine aura été sur la paille pendant les fêtes de fin d’année. On est bien loin d’un « Merry Christmas » pour le personnel de l’État fédéral, qui n’a toujours pas perçu son salaire depuis plusieurs semaines maintenant. Les discussions entre Donald Trump et les démocrates ont malheureusement débouché sur un shutdown, une paralysie temporaire des activités gouvernementales car Trump a besoin de l’accord des démocrates pour injecter 5 milliards de dollars dans son fameux mur à la frontière mexicaine.

Nous n’avons pas l’intention d’analyser la stratégie du président Trump – les tiraillements politiques ne relèvent pas de notre domaine d’expertise – mais la problématique ainsi infligée par les politiciens au personnel non rémunéré nous apparemment de manière plus qu’évidente. L’intrépide journaliste américaine, Kelly O’Donnell, s’est posé la question de savoir si Trump était capable de faire preuve d’empathie envers la situation de plus de 800 000 Américains trouvant ainsi exposés à des problèmes financiers.

Les difficultés pour parvenir à joindre les deux bouts ne sont pas rares ; il s’agit plutôt d’un phénomène global, souvent provoqué par un déferlement de circonstances imprévues. En Belgique également, on dénombre beaucoup de personnes qui, pour des raisons très diverses, se retrouvent confrontées à des problèmes de paiement. L’idée tenace selon laquelle on est débiteur par « choix » ou par « faute » devrait rapidement être éradiquée. Encore récemment, nous avons pu lire dans notre actualité belge que la ministre Crevits a décidé de ne pas rémunérer les stages des étudiants en soins infirmiers durant leur dernière année d’études, bien que cela leur avait été annoncé au début de leur formation. Un « petit » événement de ce genre, une décision inattendue, une séparation, un décès, un licenciement, mais aussi l’influence de mouvements internationaux, le changement climatique, la mondialisation… peuvent rendre certaines personnes extrêmement vulnérables d’un point de vue financier.

Les dettes créent de la frustration, aussi bien pour le créancier que pour le débiteur, et c’est également la raison pour laquelle le travail d’une agence de recouvrement constitue un véritable défi. Gérer les frustrations, veiller à ce que le débiteur comme le créancier se sentent respectés et entendus, faire preuve d’empathie face aux différentes situations, convaincre le débiteur que nous sommes prêts à établir avec lui une procédure amiable et à la mener à terme, etc.

Chez TCM, nous osons affirmer que nous sommes bel et bien des experts lorsqu’il s’agit de régler des problèmes d’impayés et de former des travailleurs empathiques qui partagent les valeurs de notre entreprise.

Remarque : les personnes qui ne parviennent pas à obtenir le remboursement de leurs factures impayées aux États-Unis peuvent également faire appel à TCM. Grâce à notre réseau international de partenaires de recouvrement, nous pouvons garantir un suivi approprié des débiteurs.

News