Partenariat 1616 Belgium et TCM

Partenariat 1616 Belgium et TCM

1616.be a construit un impressionnant réseau d’entrepreneurs belges qualifiés qui s’occupent de travaux de rénovation et de construction.

DES STAGES DANS UNE AGENCE DE RECOUVREMENT DE CRÉANCES SONT-ILS ÉPANOUISSANTS POUR DES ÉTUDIANTS ?

stage recouvrement Sarah Mathias TCM 2020Mathias Vanderwegen et Sarah Bruyneel sont deux étudiants de l’UC Leuven-Limburg.  Ils ont pu découvrir ensemble si un stage dans une agence de recouvrement de créances est épanouissant ou … angoissant !

 

Ces étudiants de dernière année en option gestion d’entreprise PME & entrepreneuriat ont effectué un stage à TCM Belgium. Cela leur a permis de de mettre la théorie en pratique. Mathias s’est retrouvé à TCM car il souhaitait effectuer son stage dans le secteur financier. Sarah a trouvé TCM dans la base de données de l’école, puis a contacté TCM depuis Chypre où elle effectuait son Erasmus.

 

Pendant les trois mois où ils ont effectué leur stage chez TCM Belgium, ils ont fait partie de l’équipe des contrôleurs de crédit internes. En fait, ils effectuaient les mêmes missions que les autres employés.

 

Quelles étaient leurs attentes pour ce stage étudiant ?

Sarah : Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Ce que je savais, c’est que je devrais gérer le portefeuille clients des créanciers pour m’assurer que leurs factures impayées étaient récupérées. Mais je ne ne connaissais pas les détails de ce travail, et je l’ai donc laissé venir à moi.  Finalement, je me suis retrouvé dans une équipe enthousiasmante. Les semaines pendant lesquelles nous avons travaillé au bureau de TCM (avant le 15 mars et le COVID-19) ont été des semaines de travail agréables. La première semaine, ils nous ont formés et guidés afin que nous puissions gérer nos fichiers de manière indépendante comme les autres employés.

Personnellement, j’ai parfois eu du mal à entrer en contact avec des débiteurs qui ont des difficultés financières. Ce n’est pas toujours évident de les appeler et de leur dire de faire un paiement. Mais j’ai eu bien des conversations très agréables avec les débiteurs. En fait, ils ont souvent besoin d’une oreille attentive à leurs problèmes et moi aussi, j’étais heureuse de les aider et de leur rappeler qu’ils devaient encore payer quelque chose pour qu’ils se débarrassent enfin de ce problème. À la fin des conversations téléphoniques, les personnes que j’appelais m’ont souvent remercié d’avoir montré de la compréhension et de les avoir vraiment aidés à trouver une solution.

 

Mathias : Personnellement, je ne savais pas non plus à quoi m’attendre. Je savais vaguement ce qu’était une agence de recouvrement de créances, mais je ne savais absolument pas comment elles fonctionnaient. Je m’attendais à travailler dans un système comptable pour y gérer certaines tâches administratives. J’ai donc été très surpris de recevoir une formation de contrôleur de crédit, en contact avec le monde extérieur, principalement dans le secteur B2C.

 

 

Mais comment s’est passé le recouvrement pendant la situation de crise sanitaire ?

En raison de la crise du coronavirus, après le 15 mars nous avons dû travailler depuis nos domiciles respectifs (par télétravail). Nous avons reçu tout ce dont nous avions besoin de TCM Belgium pour gérer notre portefeuille de clients. Chaque fois que nous avions une question, nous pouvions contacter Sanne ou un autre collègue, ce que nous faisions principalement par Skype. Nous avons été aidés rapidement à chaque fois que nous avions une difficulté et nous pouvions poursuivre le traitement du dossier.

Pendant la crise du COVID-19, il n’était pas si évident d’inciter les débiteurs à effectuer le paiement dû. Nombre d’entre eux étaient sans emploi et ils avaient parfois des difficultés à honorer leurs factures et à respecter les échéances. En étant objectifs et compréhensifs, nous avons essayé de trouver un accord avec chaque débiteur. Il faut aussi se rappeler que le créancier est aussi lui-même souvent dans une situation d’effondrement des ventes suite au COVID-19 et qu’il a d’autant plus besoin que l’on lui paie ce qui lui est dû.

 

Plans pour après le stage étudiant

Sarah : Après mes études à l’UC Leuven, je vais suivre une année de transition et une maîtrise en français et en anglais à l’ICHEC Business School à Bruxelles. Je ne sais pas encore précisément quelle orientation je vais choisir. Mon objectif de base est d’en apprendre davantage et notamment de développer mes capacités linguistiques en économie.

 

Mathias : J’aimerais devenir entrepreneur. Mon père est propriétaire d’une entreprise spécialisée dans la réfrigération pour l’Horeca. Depuis mon enfance, je rêve de suivre ses traces et je continue de faire des choix pour réaliser ce rêve. Après mes études en gestion d’entreprise, je voudrais maintenant entamer une formation aux techniques de refroidissement. Cela me permettra de m’intégrer dans l’entreprise familiale. Mais notre entreprise a elle-même également des problèmes avec des débiteurs défaillants et ce stage a été une expérience des plus utiles pour moi.

 

Remerciements

Nous tenons tous deux à remercier l’équipe de TCM Belgium de nous avoir tant appris et d’avoir toujours été prêts à nous aider durant le stage et aussi pour notre travail de fin d’études. Nous recommandons à d’autres étudiants d’effectuer un stage dans une agence de recouvrement.  Il y a bien des choses à apprendre telles que les questions juridiques et financières.  Et en en fait, notre stage Chez TCM, une agence de recouvrement de créances a été nettement plus épanouissant qu’effrayant. 😊

Stage dans une agence de recouvrement de créances : angoissant ou épanouissant ?

stage recouvrement Sarah Mathias TCM 2020Mathias Vanderwegen et Sarah Bruyneel sont deux étudiants de l’UC Leuven-Limburg.  Ils ont pu découvrir ensemble si un stage dans une agence de recouvrement de créances est épanouissant ou … angoissant !

 

Ces étudiants de dernière année en option gestion d’entreprise PME & entrepreneuriat ont effectué un stage à TCM Belgium. Cela leur a permis de de mettre la théorie en pratique. Mathias s’est retrouvé à TCM car il souhaitait effectuer son stage dans le secteur financier. Sarah a trouvé TCM dans la base de données de l’école, puis a contacté TCM depuis Chypre où elle effectuait son Erasmus.

 

Pendant les trois mois où ils ont effectué leur stage chez TCM Belgium, ils ont fait partie de l’équipe des contrôleurs de crédit internes. En fait, ils effectuaient les mêmes missions que les autres employés.

 

Quelles étaient leurs attentes pour ce stage étudiant ?

Sarah : Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Ce que je savais, c’est que je devrais gérer le portefeuille clients des créanciers pour m’assurer que leurs factures impayées étaient récupérées. Mais je ne ne connaissais pas les détails de ce travail, et je l’ai donc laissé venir à moi.  Finalement, je me suis retrouvé dans une équipe enthousiasmante. Les semaines pendant lesquelles nous avons travaillé au bureau de TCM (avant le 15 mars et le COVID-19) ont été des semaines de travail agréables. La première semaine, ils nous ont formés et guidés afin que nous puissions gérer nos fichiers de manière indépendante comme les autres employés.

Personnellement, j’ai parfois eu du mal à entrer en contact avec des débiteurs qui ont des difficultés financières. Ce n’est pas toujours évident de les appeler et de leur dire de faire un paiement. Mais j’ai eu bien des conversations très agréables avec les débiteurs. En fait, ils ont souvent besoin d’une oreille attentive à leurs problèmes et moi aussi, j’étais heureuse de les aider et de leur rappeler qu’ils devaient encore payer quelque chose pour qu’ils se débarrassent enfin de ce problème. À la fin des conversations téléphoniques, les personnes que j’appelais m’ont souvent remercié d’avoir montré de la compréhension et de les avoir vraiment aidés à trouver une solution.

 

Mathias : Personnellement, je ne savais pas non plus à quoi m’attendre. Je savais vaguement ce qu’était une agence de recouvrement de créances, mais je ne savais absolument pas comment elles fonctionnaient. Je m’attendais à travailler dans un système comptable pour y gérer certaines tâches administratives. J’ai donc été très surpris de recevoir une formation de contrôleur de crédit, en contact avec le monde extérieur, principalement dans le secteur B2C.

 

 

Mais comment s’est passé le recouvrement pendant la situation de crise sanitaire ?

En raison de la crise du coronavirus, après le 15 mars nous avons dû travailler depuis nos domiciles respectifs (par télétravail). Nous avons reçu tout ce dont nous avions besoin de TCM Belgium pour gérer notre portefeuille de clients. Chaque fois que nous avions une question, nous pouvions contacter Sanne ou un autre collègue, ce que nous faisions principalement par Skype. Nous avons été aidés rapidement à chaque fois que nous avions une difficulté et nous pouvions poursuivre le traitement du dossier.

Pendant la crise du COVID-19, il n’était pas si évident d’inciter les débiteurs à effectuer le paiement dû. Nombre d’entre eux étaient sans emploi et ils avaient parfois des difficultés à honorer leurs factures et à respecter les échéances. En étant objectifs et compréhensifs, nous avons essayé de trouver un accord avec chaque débiteur. Il faut aussi se rappeler que le créancier est aussi lui-même souvent dans une situation d’effondrement des ventes suite au COVID-19 et qu’il a d’autant plus besoin que l’on lui paie ce qui lui est dû.

 

Plans pour après le stage étudiant

Sarah : Après mes études à l’UC Leuven, je vais suivre une année de transition et une maîtrise en français et en anglais à l’ICHEC Business School à Bruxelles. Je ne sais pas encore précisément quelle orientation je vais choisir. Mon objectif de base est d’en apprendre davantage et notamment de développer mes capacités linguistiques en économie.

 

Mathias : J’aimerais devenir entrepreneur. Mon père est propriétaire d’une entreprise spécialisée dans la réfrigération pour l’Horeca. Depuis mon enfance, je rêve de suivre ses traces et je continue de faire des choix pour réaliser ce rêve. Après mes études en gestion d’entreprise, je voudrais maintenant entamer une formation aux techniques de refroidissement. Cela me permettra de m’intégrer dans l’entreprise familiale. Mais notre entreprise a elle-même également des problèmes avec des débiteurs défaillants et ce stage a été une expérience des plus utiles pour moi.

 

Remerciements

Nous tenons tous deux à remercier l’équipe de TCM Belgium de nous avoir tant appris et d’avoir toujours été prêts à nous aider durant le stage et aussi pour notre travail de fin d’études. Nous recommandons à d’autres étudiants d’effectuer un stage dans une agence de recouvrement.  Il y a bien des choses à apprendre telles que les questions juridiques et financières.  Et en en fait, notre stage Chez TCM, une agence de recouvrement de créances a été nettement plus épanouissant qu’effrayant. 😊

Partenariat 1616 Belgium et TCM

Partenariat 1616 Belgium et TCM

1616.be a construit un impressionnant réseau d’entrepreneurs belges qualifiés qui s’occupent de travaux de rénovation et de construction.

N’attendez plus un instant, récupérez votre argent.

Concentrez-vous sur votre business, nous nous chargeons de vos impayés. Contactez-nous pour en savoir plus.

N’attendez plus un instant, récupérez votre argent.

Concentrez-vous sur votre business, nous nous chargeons de vos impayés. Contactez-nous pour en savoir plus.